Aptitude

Courir contre le jogging

Courir contre le jogging



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Vous obtiendrez plus d'avantages pour la santé si vous accélérez votre rythme de jogging.

Polka Dot Images / Polka Dot / Getty Images

Vous pourriez penser que courir et faire du jogging signifient la même chose, mais en réalité, ils sont réellement différents. La différence évidente entre les deux est le rythme. Le jogging est défini comme une vitesse inférieure à 6 mph, tandis que la course à pied est défini comme une vitesse supérieure à 6 mph. D'autres différences, notamment la manière dont votre corps brûle des calories et la manière dont vos muscles réagissent aux deux exercices, définissent le jogging et la course à pied.

Muscles

Lorsque vous courez à un rythme plus rapide, vos pieds passent moins de temps à toucher le sol pour avancer. Cette légère différence signifie que vos muscles sont activés différemment. Selon une étude publiée dans le "Journal of Sports Sciences" d'octobre 2005, votre allure affecte l'activation des muscles de vos fessiers, ischio-jambiers, quadriceps, tibias et mollets. L'étude note que plus vous bougez rapidement, plus vos muscles sont activés. La différence d'activation musculaire est évidente lorsque l'on compare le physique des coureurs de longue distance à celui des coureurs de vitesse. Les coureurs de longue distance ont tendance à avoir l’air mince et sous-développé, alors que les sprinteurs ont un physique plus musclé.

Les calories

Sprint vous donnera également une meilleure combustion de calories. Selon le compteur de calories de l’American Council on Exercise, une personne pesant 150 livres brûlera 91 calories en courant à un rythme de 5 mi / h pendant 10 minutes. Cette même personne brûle 113 calories à une vitesse de 6 mi / h et 130 calories à une vitesse de 7 mi / h. Le sprint s'est également révélé être un meilleur brûleur de graisse. Une autre étude publiée dans le numéro d’avril 2008 du "International Journal of Obesity" a conclu que des exercices de haute intensité, tels que le sprint, brûlent une quantité beaucoup plus importante de la masse corporelle totale et de la masse grasse que les exercices plus lents à l’état stable tels que le jogging.

Après-brûlure

Un exercice plus intensif présente un autre avantage: il produit un exercice après une consommation excessive ou postérieure à une consommation excessive d'oxygène. Plus votre corps travaille au-delà de sa zone de confort, comme il le fait lors d'exercices intenses tels que la course rapide, plus il épuise ses réserves en oxygène. Votre corps doit alors travailler dur, même après avoir cessé de faire de l'exercice, pour rétablir votre taux d'oxygène. Cet effort nécessite de l'énergie et conduit à une brûlure calorique continue jusqu'à 48 heures après la fin de votre activité physique.

Considérations

Que vous choisissiez de courir ou de courir, commencez toujours votre entraînement par un échauffement de 5 à 10 minutes, comme une marche ou un jogging léger. Cela aide à réchauffer vos muscles et à augmenter lentement votre fréquence cardiaque et votre circulation sanguine. De même, terminez votre entraînement par une récupération de 5 à 10 minutes, comme une marche ou une course à pied légère, pour ramener lentement votre corps à l'état antérieur à l'exercice. Si vous débutez dans l’activité physique ou si vous avez des problèmes de santé chroniques et envisagez des exercices plus intensifs tels que des séances de jogging plus longues ou plus rapides, parlez de vos projets avec votre médecin au préalable.

Ressources (3)


Voir la vidéo: LE FOOTING AIDE VRAIMENT A MAIGRIR ET SECHER ? (Août 2022).