Nutrition

Est-il sécuritaire pour les personnes âgées de prendre du fer dans leur régime alimentaire?

Est-il sécuritaire pour les personnes âgées de prendre du fer dans leur régime alimentaire?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Les personnes âgées peuvent ne pas avoir besoin de prendre de suppléments de fer.

Jack Hollingsworth / Vision numérique / Getty Images

Votre corps a besoin de fer pour produire l'ADN, les globules rouges et l'adénosine triphosphate, ou ATP, la principale source d'énergie utilisée par vos cellules. Si vous ne recevez pas assez de fer régulièrement, vous êtes plus susceptible de développer une anémie pouvant entraîner une faiblesse, une fatigue extrême et des palpitations cardiaques. Selon le Food and Nutrition Board de l'Institute of Medicine, les hommes et les femmes âgés de plus de 65 ans n'ont besoin que d'environ 8 milligrammes de fer par jour. Alors que certains adultes âgés peuvent avoir du mal à en absorber assez avec leur régime seul, la plupart en consomment beaucoup plus que nécessaire. Ne commencez pas à prendre des suppléments de fer avant d'avoir parlé à votre médecin.

Recommandation

Une étude publiée dans "The American Journal of Clinical Nutrition" en 2001 a révélé que les Américains âgés de plus de 65 ans sont beaucoup plus susceptibles d’avoir des taux élevés de fer dans leur corps que les réserves de fer faibles. Pour cette raison, l’Institut Linus Pauling recommande aux personnes âgées de ne pas prendre de supplément de fer à moins d’avoir reçu un diagnostic de carence en fer. Les personnes âgées dont le taux de fer dans le sang est anormalement élevé peuvent avoir un risque plus élevé de développer un diabète de type 2, une maladie cardiaque, un cancer et des troubles neurodégénératifs, tels que la maladie de Parkinson ou la maladie d'Alzheimer.

Les effets secondaires possibles

Les personnes âgées qui sont strictement végétariennes ou végétariennes, qui ont subi un pontage gastrique ou qui souffrent d'affections telles que la maladie cœliaque qui gêne l'absorption des nutriments, peuvent avoir besoin de prendre des suppléments de fer pour éviter les carences. Les suppléments de fer peuvent causer des brûlures d’estomac, de la diarrhée, des nausées et de la constipation. Si vous en prenez trop, cela pourrait endommager votre foie et provoquer une décoloration de la peau. Dans des cas extrêmes, une surdose de fer peut provoquer de vives douleurs abdominales, des vomissements, de la fièvre, une chute de tension, des dommages au système nerveux, des difficultés respiratoires et le coma. Ne prenez jamais plus que la dose recommandée de suppléments de fer.

Interactions médicamenteuses

Les suppléments de fer peuvent interférer avec le bon fonctionnement des médicaments suivants, entre autres: les anti-inflammatoires non stéroïdiens, tels que l'ibuprofène; l'allopurinol; les antiacides; la lévothyroxine; les médicaments contre l'hypertension, tels que l'énalapril; les bisphosphonates utilisés pour traiter l'ostéoporose; et des antibiotiques tels que la doxycycline et la tétracycline. Certains de ces médicaments peuvent augmenter considérablement l'absorption de fer par votre corps, alors que d'autres le diminuent. Informez votre médecin de tous les médicaments et compléments alimentaires que vous prenez avant de prendre du fer supplémentaire. Et pour éviter les interactions, assurez-vous de prendre des suppléments de fer deux heures avant ou deux heures après la prise de médicaments.

Sources de nourriture

Il est préférable que les personnes âgées à faible taux de fer essaient d’abord d’augmenter leur apport en fer avec de la nourriture avant de prendre des suppléments de fer. Le fer se trouve dans les aliments d'origine végétale et animale. Les bonnes sources comprennent la viande, les fruits de mer, la volaille, les haricots et les légumineuses, les noix et les céréales enrichies pour le petit-déjeuner. Les sources à base de plantes contiennent du fer non hémique, qui est moins facilement absorbé que le fer hémique présent dans les produits d'origine animale. Pour augmenter votre absorption de fer non hémique, consommez des plantes riches en fer contenant un aliment riche en vitamine C, comme une soupe aux haricots contenant des tomates en dés ou de la sauce tomate. Consommer une source de fer non hémique avec de la viande, telle que le bœuf, augmentera également votre consommation de fer globale.